7Internet1-450x292

5e génération de réseaux WLAN entrera prochainement dans la phase de normalisation ; elle offrira desvitesses supérieures à 1 Gbit/s, adaptées à toutes sortes d’applications stratégiques dans tous les secteurs de l’industrie.
La connectivité sans fil n’est désormais plus l’apanage des applications spécialisées ou des connexions occasionnelles dans les salles de conférence ; la plupart des travailleurs du savoir utilisent aujourd’hui les réseaux WLAN comme leur réseau d’accès principal, et la mobilité est devenue une exigence incontournable. Les employés utilisent habituellement un assortiment de smartphones, de tablettes et d’ordinateurs portables offrant une connectivité aux réseaux Wi-Fi (802.11) et cellulaires, grâce auquel ils peuvent accéder à de nombreuses applications professionnelles.

Par conséquent, un débit sans fil supérieur et des réseaux de points d’accès sans fil plus denses sont aujourd’huiindispensables pour répondre à l’explosion des demandes de largeur de bande.
La version actuelle du Wi-Fi — la version 802.11n, qui offre des débits théoriques maximaux de 300 Mbit/s à 450Mbit/s par radio — a évolué et mûri, et les entreprises la déploient régulièrement depuis 2009.

Toutefois, aussi généreuse soit-elle, sa capacité est déjà mise à l’épreuve dans certaines organisations, et le sera très prochainement dans d’autres ; l’IEEE a donc élaboré une norme de réseau WLAN offrant une capacité de 1 Gbit/s, appelée « 802.11ac : Enhancements for Very High Throughput for Operation in Bands Below 6 GHz ».

Le standard 802.11ac impose aujourd’hui des spécifications de réseaux WLAN opérant exclusivement dans la bande5 GHz, et sera donc rétrocompatible avec les périphériques 802.11n opérant dans la bande 5 GHz.
Cette norme devrait être finalisée l’année prochaine.